Métaphysique des Tubes de Amélie Nothomb

Métaphysique des Tubes

Le mardi 3 juin 2003 par Moebius

Amélie n’est encore qu’un enfant, un bébé même. Elle ne crie pas, ne pleure pas, elle ne bouge pas. Elle vie et englouti ses repas sans autre forme de procès, c’est un tube. Pourtant Amélie, c’est aussi un Dieu dont la conscience en sommeil n’attend qu’après le monde pour vraiment exister. Et c’est ainsi qu’un beau jour, Amélie fait la découverte du chocolat blanc et du plaisir, qui vont bientôt devenir sa raison d’être...

Ce roman d’Amélie Nothomb nous livre le monde vu aux travers des yeux d’une enfant, et toutes les découvertes qui accompagnent ses premières années de 0 à 3 ans. D’abord simple légume l’enfant s’affirme ensuite en prenant conscience du pouvoir qu’il exerce sur les adultes. Ses parents, ses frères et soeurs, la servante de la maison. Elle apprend à vivre avec chacun et teste leurs limites. Elle part à la conquète du monde, le grenier, le bassin à poisson et plus loin encore les rues de la ville. Et chaque fois les yeux d’Amélie sont grand ouverts et elle nous fait partager ce qui la subjugue ou la rend fier, ses joies, ses peines.

Sorte d’autobiographie infantine, La Métaphysique des Tubes nous présente le Japon de l’enfance d’Amélie avec, comme toujours chez Amélie Nothomb, une grande sensibilité et une écriture si juste qu’on a parfois l’impression de pouvoir palper les sentiments des ses personnages. Et, que de découvertes en fait-on pas quand on a trois ans...

Une approche originale et très ludique de l’enfance et le défi osé et réussi (chacun se fera son avis !) de lire dans la conscience des plus petits !


  • Métaphysique des Tubes  6 mai 2008

    j’ai trouvé se roman super

    il est trés bizarre, mais c’est cette originalité que j’adore ché cette écrivaine.

    je me demande si un enfant peu resentire tou sa ?????????marie

    je l’ai lut a 13 ans


    Répondre à ce message
  • > Métaphysique des Tubes  11 février 2004, par miss
    Comment ne pas dévorer ce livre ?!!!! je le trouve très original, à la manière des livres d’Amélie Nothomb ! Nous parler de ses premiers souvenirs et ressentis de son enfance avec autant de simplicité et pourtant autant d’analyse, c’est merveilleux !!! En plus, on apprends beaucoup de choses de la culture Nipponne, comme respecter le choix d’une personne qui veut se suicider... Très bien.
    Répondre à ce message
  • > Métaphysique des Tubes  30 octobre 2003, par
    Ce livre dégage une atmosphère hors du commun qui m’ a émerveillé, il est d’une originalité sans pareil et c’est ce charme et ce style irremplaçable qui me fait adorer les livres d’ Amélie Nothomb.
    Répondre à ce message
    • > Métaphysique des Tubes : beau 26 novembre 2003
      Il n’y a pas d’autres mots pour exprimer ce que l’on ressent après avoir lu ce livre. Cette pureté et simplicité si propre au style japonais ne peut que plaire ! D’une beauté enfantine, "Métaphysique des tubes" est pour moi un livre magnifique (et de plus, autobiographique)
      Répondre à ce message
    • > Métaphysique des Tubes 10 février 2004
      je n’ai que 12 ans !Et mon admiration pour AMELIE a debutée a l’age de 10 ans .Précoce ! Ces textes son fabuleux ;ces livres son ecrit d’une telle facon ,que c’est un monde de purs bonheurs ! Je la remercie de tout se reve ,et j’éspère qu"elle continuera a nous surprendre encore ,pour des millénaires... Violhaine ;
      Répondre à ce message