Les lions du Panshir de Ken Follett

Une femme perdue entre deux espions...

Les lions du Panshir

Le jeudi 4 mars 2004 par Dadoo

Jane est une jeune étudiante anglaise qui vit à Paris. Elle vit avec un poète américain, Ellis et fréquente des gens un peu louches, à la limite du terrorisme. Quand elle apprend qu’Ellis travaille en fait pour la C.I.A. et l’a utilisée pour parvenir à ses fins, elle le quitte et part avec Jean-Pierre en Afghanistan dans une organisation humanitaire.

Mais Jean-Pierre est aussi un espion, mais pour le compte du K.G.B., pauvre Jane, perdue entre deux espions !

Les Lions du Panshir raconte la vie de Jane dans les montagnes tenues par les moudjahidines avant que l’URSS ne s’écroule. Ken Follet parvient à nous montrer la réalité de la résistance Afghane qui se met petit à petit en place sous la bannière de Massoud. Il nous montre aussi la façon qu’avaient les USA et l’URSS de jouer leurs petites guerres dans les autres pays...

On peut aussi y voir les difficultés de l’aide humanitaire, dans ces pays si différents du notre, où rien n’a la même valeur. Particulièrement pour Jane, femme occidentale dans un Afghanistan misogyne au possible.

Le rythme est haletant, l’action ne s’arrête pas une minute et on en prend plein les yeux. Un bon roman d’aventures à conseiller donc !